Répertoire Méditerranéen

Fondation René Seydoux

Alger © Elizabeth Grech 

Présentation

La Fondation René Seydoux pour le monde méditerranéen a pour objet de développer les solidarités entre les différents pays de l’ensemble méditerranéen.

Elle se propose de susciter ou de faciliter toute action de nature à rapprocher les peuples méditerranéens, dans les domaines sociaux, culturels et scientifiques.

Organisme indépendant et sans préalable idéologique, la Fondation René Seydoux a été reconnue d'utilité publique, en avril 1980. Elle est présidée par Jérôme Seydoux et dirigée par Giovanna Tanzarella.

Catalyseur d'idées et de volontés autour d'actions concrètes et d'entreprises originales, dont elle se fait elle-même le promoteur, elle intervient aussi en soutien de projets et d'initiatives dont l'objectif est de promouvoir l'échange, l'amitié et la coopération en Méditerranée. Elle développe également des partenariats avec d'autres organismes, poursuivant des buts compatibles avec les siens.

Lieu de réflexion sur les réalités et les enjeux de la Méditerranée, elle participe à la connaissance du monde méditerranéen et de ses sociétés.

Centre d'information sur la Méditerranée, la Fondation René Seydoux publie en ligne un Répertoire Méditerranéen, constamment mis à jour, qui recense les plus importants organismes concernés par la Méditerranée.

Elle déploie également une activité régulière d’accompagnement, de conseil et de mise en réseau au service des acteurs sociaux et culturels de l’espace euro-méditerranéen.

Notre Méditerranée.

Point de contact de plusieurs continents, la Méditerranée n'a pas de limites fermées. Elle est une réalité qui se joue de la géographie et déborde des rivages vers l'intérieur des terres, jusqu'aux grandes capitales du Nord européen, métropoles méditerranéennes. Aussi elle côtoie le désert au sud où les vastes villes arabes sont également des creusets méditerranéens.

Notre Méditerranée est culturelle : elle ne se limite pas aux pays riverains mais s'étend à un vaste territoire grâce à son influence dans la pensée et les arts.

L'espace méditerranéen est composé de paysages variés, tous marqués par la présence humaine, présence plurimillénaire qui a laissé la trace des échanges et des contacts dans les outils, les nourritures, les savoir-faire, les mots et les choses.

Notre Méditerranée est humaine : elle englobe des pays, des régions, des ensembles, bien au-delà des dispositifs institutionnels qui ont tendance à découper de manière bureaucratique la carte des Méditerranéens, de leurs déplacements et échanges. 

"Ma Méditerranée est belle que parce qu'elle est multiple"
Emma Belhadj Yahia, écrivaine tunisienne. 
Tipaza, Algérie © Elizabeth Grech