Répertoire Méditerranéen

Fondation René Seydoux

2015-10-02
DOSWY, Libya
02/10/2015

Médias et citoyenneté

Ce stage de formation à la vie associative dédié aux "Médias et citoyenneté" est organisé par le Réseau Euromed France (REF), plateforme de 44 organisations de la société civile françaises engagées en région euro-méditerranéenne en collaboration et par la Fondation René Seydoux, organisation dédiée aux échanges culturels en Méditerranée et la Development Organisation to Support Women and Youth (DOSWY), ONG libyenne qui œuvre pour la mise en valeur du rôle de femmes et de la jeunesse au sein de la société libyenne.

Destiné aux jeunes activistes libyens qui souhaitent renforcer leurs connaissances et pratiques dans le domaine des médias et de la citoyenneté ce stage vise à:
-    donner un aperçu général du secteur des médias en France ;
-    contribuer à la compréhension nécessaire pour utiliser les médias plus efficacement ;
-    apporter les compétences nécessaires en termes de communication pour donner une plus grande visibilité aux actions des organisations de la société civile ;
-    découvrir des exemples d’initiatives de médias indépendants qui, en France, facilitent l’exercice de la citoyenneté ;
-    encourager la collaboration entre associations libyennes et française.

Le programme du stage alterne moments de formation et des visites sur le terrain. Le stage sera ouvert par un panorama général du paysage médiatique en France et une session dédiée à l'éducation aux médias. Suivront, deux ateliers de formation à la production d'information indépendante et associative.

Le groupe rencontrera des acteurs engagés dans les "médias citoyens". Des visites au Bondy blog, à Radio Campus Paris et à Mediapart sont prévues. L'objectif est de mieux comprendre l'origine et le fonctionnement de ces initiatives indépendantes. Ces rencontres permettront également d'évoquer les expériences concrètes sur le terrain, les difficultés rencontrées, les quesitonnements, les enjeux actuels.

2015-06-09
© S. Assézat, REF
09/06/2015

Séminaire sur la révision de la Politique européenne de voisinage

Le 6 juin 2015, la Fondation René Seydoux a participé au séminaire de consultation interne du REF sur la révision de la Politique européenne de voisinage (PEV) qui a eu lieu à l'iReMMO à Paris. Se fondant sur l'expertise des membres du REF, ce séminaire interne avait pour objectif de formuler des recommandations pour répondre à la consultation sur la PEV, lancée par la Commission européenne jusqu'au 30 juin 2015.

Il y a 10 ans, l'UE élaborait une vision nouvelle de sa relation avec les pays partenaires méditerranéens mais aussi avec les pays de l'est européen: la PEV. Aujourd'hui, la PEV fait l'objet d'un bilan très critique de la part de la nouvelle Commission européenne qui a lancé une large consultation sur l'avenir de cette politique, consultation qui concerne non seulement les Etats de la zone mais également les sociétés civiles euro-méditerranéennes.

Les travaux ont été introduits par les intervenants suivants:
- Ziad ABDEL SAMAD, directeur exécutif de l'"Arab NGO Network for Development" (ANND) et président de la Plate-forme non-gouvernementale euromed (PFNGE) ;
- Nada NADER, chargée de programmes à l'"Euromed Feminist Initiaitve" (EFI) ;
- Giovanna Tanzarella, déléguée générale de la Fondation René Seydoux et vice-présidente du REF ;
- Michel TUBIANA, président du Réseau euromed des droits de l'homme (REMDH).

Les échanges qui ont suivi ont permis d'adopter une série de recommandations qui ont permis au REF de répondre à la consultation sur la PEV. 

Pour plus d'informations:
http://www.euromed-france.org

2015-02-06
06/02/2015

L’atelier itinérant Pensée et pratiques à Casablanca

L'atelier Pensée & Pratiques de l'échange culturel en Méditerranée initié par la Fondation René Seydoux a fait étape à Casablanca du 22 au 24 janvier 2015. Après avoir consacré les derniers mois à rencontrer des chercheurs et acteurs culturels confrontés à des situations politiques et sociales inédites dans l'espace euromed à Marseille, Beyrouth, le Caire et Paris, l'étape de Casablanca avait pour mission principale d'aller à la rencontre des acteurs culturels marocains et d'interroger davantage les pratiques culturelles, non seulement dans leurs dimensions locale et nationale mais aussi parce qu'elles permettent de tisser des liens entre les rives méditerranéennes.

A Casablanca, le collectif s'est penché sur les questions suivantes: quelles sont les conditions propices à la vie culturelle dans nos pays? Quels seraient les indicateurs d'un écosystème culturel, éducatif et artistique ouvert et démocratique dans le contexte actuel?

Afin de répondre à ces questions, le collectif s'est focalisé sur des actions concrètes et a souhaité laisser la parole à des expériences comme celles de l'association Carovana à Cagliari, Sardaigne (www.carovana.org), de Dabateatr à Rabat (www.dabateatr.com) mais surtout celle du "Diagnostic et Etat des lieux de l'art et de la culture au Maroc" conduite ces trois dernières années par l'association Racines de Casablanca.

Le collectif a aussi visité des structures indépendantes telles que l'Atelier de la Source du Lion, l'Espace Darja et le Théâtre nomade aux Abattoirs dans le but de mieux comprendre comment fonctionnent ces lieux, quelles sont les difficultés qu'ils rencontrent, quelles sont leurs expériences positives, comment ils s'inscrivent dans le tissu social et le quartier où ils se situent. 

Créé en 2012 à l'initiative de la Fondation René Seydoux, Pensée et pratiques est un atelier itinérant de réflexion sur les échanges culturels en Méditerranée qui regroupe acteurs culturels, chercheurs et artistes. Il a pour objectif de: déblayer le terrain, formuler des questionnements, imaginer des pistes et des propositions au regard du contexte actuel et des changements en cours et interroger les répercussions de ces bouleversements sur nos actions.

2014-12-17
17/12/2014

Semaine de travail et de plaidoyer auprès des institutions européennes

La Fondation René Seydoux était à Bruxelles les 10 et 11 décembre 2014 dans le cadre d'un ensemble de rencontres, de consultations et de groupes de travail impliquant des organisations des sociétés civiles et des représentants de l'Union européenne.

Organisée par les réseaux Concord - Bruxelles et ANND - Beyrouth (en collaboration avec la Plateforme non gouvernementale Euromed, le CNCD, Bankwatch et Solidar), la semaine fut marquée par trois temps forts. Tout d'abord, un ensemble de rendez-vous institutionnels de la délégation de la société civile européenne et arabe avec des personnalités de plusieurs instances de l'UE (Service européen d'action extérieure, Commission européenne,...); des auditions au Parlement européen dans un second temps; et enfin, des groupes de travail auxquels participaient les organisations non gouvernementales invitées à "l'International Cooperation Forum" qui venait conclure cette semaine. Celle-ci a été l'occasion de revenir sur la Politique européenne de Voisinage - Sud (et les possibilités qu'elle offre en terme de développement notamment pour les pays arabes et leur société civile) et sur le nécessaire renforcement de la coopération entre les pays des deux rives de la Méditerranée. 

C'est dans ce cadre que Giovanna Tanzarella, déléguée générale de la Fondation René Seydoux, est intervenue sur les politiques migratoires européennes et la question du droit d'asile. L'International Cooperation Forum du 11 décembre s'insérait dans une discussion plus générale sur les possibilités d'amendement de la Politique européenne de Voisinage à l'égard du Sud.

2014-11-27
27/11/2014

La Fondation René Seydoux aux Instants vidéo

Consacré cette année au thème de "la libre circulation des corps et des désirs", le Festival des Instants Vidéo, numériques et poètiques est devenu un rendez-vous incontournable pour les amateurs d'arts insoumis et de débats d'idées, souvent en rapport les uns et les autres avec les enjeux du monde contemporain. 

La Fondation René Seydoux, complice du festival depuis des années, y a organisé le 10 novembre 2014, avec le Réseau Euromed France, une table ronde sur "les coulisses des frontières" animée par Jean-Paul Chagnollaud, directeur de l'iReMMO, et Giovanna Tanzarella, déléguée générale de la Fondation René Seydoux. 

La frontière (son origine, son dépassement etc.) a été évoquée à partir de l'histoire de l' "espace Sykes-Picot" au Moyen-Orient. Il a été question aussi des nations sans État et des États sans nation qui sont l'une des clés pour comprendre les tensions et les violences contemporaines dans cette partie du monde. 

La 27eme édition des Instants Vidéo s'est tenue du 9 au 11 novembre à Marseille. Un grand nombre d'installations du festival restent visibles à la Friche La Belle de Mai jusqu'au 30 novembre. 

www.instantsvideo.com/blog/fr/archives/1325

 

2014-11-27
27/11/2014

La Fondation René Seydoux à Beyrouth

La Fondation René Seydoux était à Beyrouth du 6 au 8 novembre 2014 dans le cadre d'un "Dialogue régional des organisations de la société civile autour du partenariat euro-arabe".

Co-organisé par la Plateforme non-gouvernementale Euromed, le Réseau Euromed France, la Plateforme civile Euromed - Liban et le Réseau arabe pour le développement, ce séminaire était imaginé comme un moment privilégié d'échanges et de débats entre experts et membres de la société civile des deux rives de la Méditerranée. Giovanna Tanzarella, déléguée générale de la Fondation René Seydoux, est notamment intervenue dans une table ronde traitant des enjeux culturels euro-méditerranéens, sur le thème: "Les défis culturels dans le partenariat euro-arabe".

Cette mission à Beyrouth aura également été l'occasion de redécouvrir certains lieux culturels indépendants, tels que Zico House et The Mansion. Ces deux maisons sont devenues, au fil des années, des ressources importantes pour les artistes libanais et un point de passage pour tous ceux qui s'intéressent à la culture indépendante de Beyrouth.

 

2014-03-13
© Villa Méditerranée / Benoît Bonnemaison-Fitte
13/03/2014

Méditerranée : espace de mobilités et de turbulences

La Fondation René Seydoux participera à la journée de décryptage: Méditerranée : espace de mobilités et de turbulences, organisée par la Cimade, en partenariat avec la Villa Méditerranée et l’iREMMO et qui aura lieu le 4 avril, à la Villa Méditerranée à Marseille.

Cette journée de conférences à pour objectif de rappeler les enjeux historiques, politiques, économiques et migratoires qui expliquent la fermeture des frontières (géographiques, politiques etc.) qui a eu lieu progressivement, au fil de l’histoire. L’espace méditerranéen, carrefour d’échanges est devenu aujourd’hui un espace fermé, où la circulation des hommes et des femmes est entravée.

Vous pouvez télécharger le programme détaillé et aussi vous inscrire via ce lien :

www.villa-mediterranee.org/fr/mediterranee-espace-de-mobilites 

2014-02-28
Bil'in, Palestine 2014
28/02/2014

Le Réseau Euromed France en Palestine

La Fondation René Seydoux faisait partie de la délégation composée de huit représentants d’organisations membres du REF (Réseau Euromed France) qui s’est rendue en Palestine du 13 au 19 février 2014 afin de rencontrer des organisations de la société civile et des personnalités politiques locales. 

Stéphane Assézat (AP2i, Paris), Tarek Ben Hiba (FTCR, Paris), Nacer El Idrissi (ATMF, Paris), Marion Isvi (REF, Paris), Ahmed Jemai (Agence Act’Médias, Lyon), Marc Mercier et Naïk M’Sili (Instants vidéos numériques et poétiques, Marseille) et Giovanna Tanzarella (Fondation René Seydoux, Paris) se sont rendus à Ramallah, Bethléem, Bil’in, Naplouse, Hebron, Bethlehem, Jericho et dans la Vallée du Jourdan et enfin Jérusalem, pour faire le point sur la situation sur place.

La délégation a constaté une aggravation de la fragmentation des territoires palestiniens due à l’occupation israélienne et qui résulte en un accroissement de la ségrégation et de l’apartheid. Les associations, agriculteurs, étudiants, acteurs de la société civile et citoyens rencontrés tout au long de cette mission, ont témoigné de leurs souffrances quotidiennes et d’un sentiment d’injustice croissant. Ils demandent un soutien dans leurs actes de résistance pacifique via la campagne BDS (Boycott. Désinvestissement. Sanctions). 

 

A l'issue de cette mission, le REF et le PNGO (plate-forme des ONG palestiniennes) ont signé une déclaration que vous trouverez en français et en anglais au http://www.euromed-france.org/spip.php?article732

2013-12-18
18/12/2013

Délégation de la Libyan Women Union à Paris

Le Réseau Euromed France (REF) et la Fondation René Seydoux ont accueilli une délégation de la Libyan Women Union (LWU) basée à Tripoli, du 23 au 26 novembre 2013 à Paris. L’objectif principal de cette visite était la rencontre avec des organisations de la société civile et des autorités publiques françaises.

Le 25 novembre, à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le REF et la LWU ont fait une déclaration conjointe. Cette déclaration bénéficie du soutien de l’Association des femmes d’Europe méridionale (EFEM) et de la Fédération international des droits de l’homme (FIDH).

Vous pouvez télécharger la déclaration ci-dessous.

Le 26 novembre, un débat public autour de la Libye a été organisé par le REF et l’iRemmo. Samira El Masoudi (Présidente de la plateforme libyenne Libyan Women Union) et Howida Almabrok Diab (Présidente de l’association libyenne Human Resource for Women and Youth Forum), partenaires du REF, sont intervenues pour témoigner de leur engagement en faveur des droits des femmes et de la situation politique en Libye. Si vous souhaitez voir la vidéo de cette rencontre, sachez que celle-ci est disponible sur les sites du REF (http://www.euromed-france.org/spip.php?article665) et de l’iReMMO (http://www.iremmo..org/spip/spip.php?article403).

2013-05-28
Place Tahrir, LeCaire 2013
28/05/2013

Pensée et pratiques de l'échange

Face aux crises, nous avons besoin de comprendre, de partager l'analyse sur la situation que vivent nos sociétés au Nord comme au Sud de la Méditerranée. Depuis que des évolutions profondes (économiques, politiques) ont modifié radicalement la vie de nos pays et rendu nos perspectives incertaines, inquiétantes et parfois incompréhensibles, notre volonté de créer du lien entre nos pays a été mise à l’épreuve. Les analyses qui constituent la doxa médiatique actuelle nous semblent plus insatisfaisantes que jamais. C'est pourquoi nous proposons de prendre le temps d'une réflexion collective, avec des acteurs et des chercheurs tous engagés à la fois du côté de la pensée de l'échange comme dans la réalité des pratiques sociales.

A l’initiative de la Fondation René Seydoux, un petit noyau de personnes s'est donc constitué en groupe de travail, composé d’acteurs culturels, de chercheurs, d’artistes, hommes et femmes d’expérience et d’engagement. Notre travail : déblayer le terrain, formuler les questionnements, imaginer des pistes et des propositions au regard du contexte actuel et des changements en cours, entre crise économique et révolutions arabes. Et surtout s'interroger sur les répercussions de ces mutations sur nos pratiques et sur notre travail artistique et culturel.

Le groupe de travail va se réunir régulièrement avec l'objectif de :

- mieux appréhender les réalités de nos pays en pleine mutation;
- remettre en question les certitudes et les évidences;
- s’interroger sur les enjeux actuels de l’échange entre les rives de la Méditerranée;
- questionner les pratiques de l’échange culturel dans le domaine artistique et intellectuel;
- revoir les projets sur lesquels nous travaillons depuis longtemps à la lumière de la nouvelle situation de crise;
- imaginer les conditions qui permettraient de construire de nouveaux chemins, culturels, artistiques, sociaux, à parcourir en commun.

Il s'agit en somme, de mieux comprendre ensemble pour mieux faire ensemble.

Ce programme exigeant, commencé à Paris en décembre 2012, a fait étape au Caire du 26 au 28 avril 2013, dans le cadre du Festival D-CAF. D'autres étapes suivront : Beyrouth, Casablanca, Tunis, Marseille … A chaque halte, le cercle s’élargit à de nouvelles contributions et propose des débats publics afin d’échanger les analyses, de les faire circuler et d’entendre d’autres points de vue, d’autres critiques, de nouvelles propositions.

2013-05-28
28/05/2013

L’égalité entre femmes et hommes

La Fondation René Seydoux vous signale une initiative du Réseau Euromed France (REF) montée en partenariat avec l’Association des femmes de l’Europe Méridionale (AFEM) et Act’ Médias Presse. Le 22 mai 2013 s’est tenue à l’Université catholique de Lyon une table ronde autour de « L’égalité entre femmes et hommes : un impératif démocratique en région euro-méditerranéenne ». A cette occasion nous vous proposons de lire le texte de cadrage sur la situation des femmes dans le monde arabe méditerranéen rédigé par Giovanna Tanzarella, déléguée générale de la Fondation René Seydoux et présidente du Réseau Euromed France.

2013-05-28
@ Elizabeth Grech
28/05/2013

Un an après le printemps

La Fondation René Seydoux aimerait vous signaler un document intéressant issu d'un séminaire de travail intitulé "Un an après le printemps. Quelles relations euro-méditerranéennes ?" organisé par le Réseau Euromed France (REF) à Paris, le 23 mars 2012.

Les objectifs de ce séminaire étaient:

- de dresser un état des lieux de la coopération euro-méditerranéenne dans le contexte des révolutions démocratiques du monde arabe;
- analyser les réponses proposées par l’Union Européenne face aux bouleversements intervenus, aux besoins et aux nouvelles contraintes qui en découlent ;
- évaluer, en particulier, l’Union pour la Méditerranée (UpM) et la Politique européenne de voisinage (PEV) ; - mettre en perspective le rôle des sociétés civiles dans la construction des relations euro-méditerranéennes de demain.

Un document de synthèse a été produit à l’issue de ce séminaire. Vous pouvez le télécharger ci-dessous.